"Quand tu as atteint le sommet, continue de grimper"
Proverbe tibétain

Construction d'une université tibétaine à Bangalore, sud de l'Inde

Pourquoi un tel projet ?

Les TCV, Tibetan Children Village, accompagne les jeunes tibétains jusqu’à l’entrée à l’université. Les étudiants tibétains sont alors dispersés dans différentes universités indiennes sur tout le territoire et perdent, à ce moment-là, le sens de leur appartenance à une communauté forte.

Jetsun Pema, Soeur du Dalai Lama, Présidente des TCV depuis 40 ans, a lancé le projet d’une université tibétaine à Bangalore, dans le sud de l’Inde, depuis 2006. Elle accueillera à termes 3 000 étudiants. Elle nous explique ses motivations

Lettre de Jetsun Pema

Merci beaucoup pour votre lettre. Le projet de cette université est très important pour la communauté tibétaine et plus particulièrement pour les jeunes tibétains. Je tiens à vous remercier énormément pour l'intérêt que vous lui portez ainsi que les efforts que vous faites afin de lever ces fonds dont nous avons tant besoin.
  1. Aujourd'hui nous avons plus de 1300 étudiants disséminés dans des collèges en Inde, soutenus grâce aux bourses accordées par les TCV. À peu près le même nombre de jeunes étudie grâce à des bourses données par le département de l'éducation tibétain ainsi que d'autres institutions.  
  2. Seuls quelques-uns d'entre eux sont admis dans les bonnes universités indiennes, car ils sont en concurrence avec des centaines de milliers d'étudiants indiens et leurs chances sont faibles.
  3. En désirant des écoles spécifiquement destinées aux étudiants tibétains Sa Sainteté le Dalaï-Lama a pour objectif majeur de leur donner une éducation profondément ancrée dans leurs racines et traditions tout en leur dispensant une éducation moderne. Car malheureusement, pendant les années de Collège, beaucoup d'étudiants ont tendance à perdre leur façon de penser et ce qu'ils ont appris à l'école. À la fin de leurs études au Collège, la plupart d'entre eux semblent en sortir avec une identité mixte, ni indienne, ni tibétaine. Nous trouvons cela pour le moins décourageant. C’est pour éviter ces problèmes que nous avons entrepris ce projet d’université
  4. En plus des matières proposées dans les collèges classiques modernes, nous désirons inclure des matières "tibétaines", telles que la littérature tibétaine, l'histoire, la philosophie bouddhiste ainsi que d'autres aspects de la culture tibétaine comme la médecine tibétaine.
  5. Ce projet va aussi nous amener l'expérience de la mise en place et de la gestion d'un établissement d'enseignement supérieur, que nous pourrons reproduire quand nous retournerons dans notre pays. Ceci va également nous permettre d'offrir des emplois à nos enseignants qualifiés qui doivent aujourd'hui trouver du travail hors de la communauté tibétaine.
  6. Remarquant l'émergence d'un intérêt international pour la culture tibétaine et la philosophie bouddhiste, nous proposons d'offrir un département spécifique « études tibétaines ».
Je suis consciente que c'est un projet très ambitieux qui exige énormément de fonds. C'est un des derniers projets pour les enfants tibétains que je prendrai en main et je désire mettre tout en oeuvre pour le mener à bien. J'apprécie avec gratitude l'aide que je continue à recevoir de mes amis. Merci encore.

Avec mes souhaits les meilleurs,
Sincèrement à vous,

Jetsun Pema







 

L'engagement de Graines d'Avenir dans le projet de l'université de Bangalore

Le projet de l’Université tibétaine de Bangalore reste une de nos priorités.

Cette université est aujourd’hui le maillon manquant pour que les jeunes tibétains puissent suivre des études supérieures dans leur Culture. 

La première phase de la construction s'est achevée et les premiers étudiants sont arrivés en juillet 2008. Deux des quatre bâtiments d’hébergement et une grande partie des classes sont terminés, ainsi que les logements du personnel. La bibliothèque, le restaurant, la route et l’aménagement de l’environnement sont au début. A terme, l’université accueillera 3000 étudiants.

L’université tibétaine de Bangalore a été inaugurée en juillet 2008 par Sa Sainteté le Dalaï-Lama et porte désormais le nom de "Dalaï-Lama Institute for higher education" C'est un projet de grande ampleur et plusieurs associations et donateurs privés du monde entier le soutiennent. 

Etat d'avancement en début 2010

A cette date le bâtiment des salles de cours est achevé à 90%, celui des professeurs à 80%, plantation d'herbe et d'arbres est aussi très avancée.

Les 2 bâtiments destinés à l'hébergement des filles sont avancés à 99% et à 85% et le bâtiment pour le personnel à 99,5%. 

Consulter les derniers rapports sur l'avancement des travaux, illustrés de nouvelles photos ! 

Rapport de novembre 2009
Rapport d'avril 2010