Enter Site Title

Ne cherchez pas le passé, ne cherchez pas le futur, le passé est evanoui, le futur n'est pas encore advenu.
Mais observez cet objet qui est ici et maintenant,
Soyez à vous même votre propre flambeau et votre propre refuge,
ne cherchez pas d'autre refuge, ne cherchez pas d'autre lumière"
Siddharta Gautama, le Bouddha historique

 

Soutenir les monastères, moines et nonnes,
mémoire de la culture tibetaine

 

Un nouveau souffle pour le Monastère de Muné, Zanskar, Inde du nord Muné, niché au fond du Zanskar, n'est accessible qu'une partie de l'année en raison de la neige et du froid. C'est en partenariat avec l'association Ngari Himalaya que Graines d'Avenir s'est engagé à soutenir ce monastère. Le confort précaire du monastère pousse les jeunes moines à le déserter .. pas d'eau courante, pas d'electricité, la terre est impossible à cultiver, coupés du monde cinq mois par an, comme ils le disent eux mêmes, prisonnier de la neige.

Depuis 2007, nous accompagnons ce monastère dans divers projets ponctuels et aussi sur le long terme en parrainant des moines et en assurant le salaire du professeur.

. Reconstruction d'une partie du monastère pour créer une salle de classe et une cuisine

. Construction d'une serre afin d'autonomiser les moines qui peuvent ainsi récolter leurs légumes et assurer leur minimum nécessaire malgré les conditions météorologiques difficiles.

. Mise en place de parquets en bois dans les salles de pratiques des moines (en remplacement de la terre battue)

. Installation de panneaux solaires : pour la première fois une ampoule electrique et de l'eau chaude au monastère ! 

. Prise en charge d'un instituteur qui vient compléter les cours donnés par l'instituteur d'état.

Les travaux doivent se faire rapidement pendant les six mois cléments. Dominique, le président de Ngari Himalaya, vivant une grande partie de l'année sur place, est notre contact sur place et peut ainsi tout orchestrer. Les villageois des deux villages proches sont aussi mobilisés. Aidé d'un ingénieur en génie civil zanskari pour les plans et de quinze ouvriers népalais, les travaux de construction du nouveau monastère et de la serre ont vite avancé. Les moines ont pu semer leurs premières graines, tandis que des menuisiers originaires des villages avoisinants construisaient et sculptaient les fenêtres et les portes, puis ont passé la main aux moines pour la peinture des murs et les différentes finitions intérieures.

Le premier niveau comprend une salle de classe pouvant accueillir environ vingt élèves, une chambre pour l'instituteur, une grande cuisine pour la cuisson au feu de bois et deux petites pièces où sont stockées les denrées incontournables telles le riz, la farine d'orge (tsampa), la farine de blé en prévision de l'isolement auquel les contraint un très long hiver. L'étage supérieur offre une salle pour les débats philosophiques des moines, une grande salle à manger, une petite cuisine pour cuisiner au gaz, ainsi qu'une douche et des toilettes.

Le Monastère de Muné a reçu la visite de la délégation des différents directeurs des Centres d'Etudes Bouddhistes du Ladakh et du Zanskar ainsi que les représentants du gouvernement indien. Fortement impressionnés par le travail effectué, ils ont donné leur agrément pour qu'un nouvel instituteur vienne enseigner au monastère. L'anglais, les mathématiques, les sciences et autres matières générales seront au programme.

Nous espérons un nouveau souffle pour Muné ! Longue vie à ce monastère !